Ministère Culture Communication
Actualités
Visite virtuelle
Centre de documentation

PRÉSENTATION

Dans les écoles d'architecture, la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat) a abouti à la structuration suivante :

- un premier cycle de trois ans conduisant au diplôme d’études en architecture, valant grade de licence,
- un deuxième cycle de deux ans conduisant au diplôme d’architecte d’Etat, valant grade de master,
- une année de formation professionnelle conduisant au diplôme d’habilitation de l’architecte diplômé d’Etat à l’exercice de la Maîtrise d’Oeuvre (HMO) en son nom propre grâce à une immersion professionnelle pratique de six mois dans les agences et autres lieux de production d’architecture et 150 heures d’enseignements théoriques dispensées à l’école.

Cette réforme a aussi permis une meilleure lisibilité des cursus et une mobilité accrue des étudiants grâce au système d’équivalence des modules d’enseignements.


Le premier cycle conduisant au diplôme des études en architecture : 

Le premier cycle de l’ENSAB se caractérise par une appréhension et une compréhension du projet. De la découverte vers l’autonomie, ce cycle prépare les étudiants au diplôme d’études en architecture valant grade de Licence, Bac+3.

Dès la première année, l’étudiant se dote d’outils techniques du language architectural et de sa représentation. Les voyages pédagogiques, les exercices à échelle 1 et les deux stages obligatoires (en L1 et L3) structurent les acquis des étudiants tout au long de ce cycle.

En L3, l’étudiant doit soutenir un rapport d’études devant un jury. Ce rapport est l’occasion pour l’étudiant d’effectuer un bilan global de son cursus. Par ailleurs, l’étudiant y développera plus particulièrement un élément de connaissance pour lequel il a trouvé un intérêt particulier.

Un jury est chargé de valider le cycle conduisant au diplôme d’études en architecture conférant le grade de Licence : ce jury est composé pour moitié des enseignants architectes représentant des unités d’enseignement intégrant le projet, d’un représentant d’une unité d’enseignement intégrant le rapport d’études, d’un responsable d’une unité d’enseignement du cycle conduisant au diplôme d’Etat d’architecte et de deux titulaires d’un Doctorat dont un enseignant chercheur.

Les stages : durant le premier cycle, deux stages doivent être réalisés.
-  le premier, appelé « ouvrier et/ou de chantier » est un stage de 15 jours qui a pour objectif une première prise de contact avec le monde du bâtiment.
- Le deuxième, appelé « de première pratique » est un stage d’un mois qui a pour objectif d’être le lieu d’une première confrontation avec le monde professionnel.

Ces stages sont validés dans les unités d’enseignement comportant un enseignement de projet.

Le rapport d’études :
En L3, les étudiants doivent rendre un rapport d’études. Equivalent d’un mémoire de licence universitaire, le rapport d’études est l’occasion de faire un bilan du parcours déjà accompli, hors et dans l’école, avant d’aborder les deux années de master durant lesquelles les étudiants seront amenés à faire plus de choix personnels (ateliers, séminaires) et ainsi à orienter leur avenir professionnel. Le rapport d’études est un document écrit de 30 000 caractères, accompagné éventuellement de documents graphiques.


Le deuxième cycle conduisant au diplôme d’architecte d’Etat valant grade de master :

Le second cycle de l’ENSAB permet à l’étudiant de définir un projet architectural dans sa complexité géographique, historique et sociale. Ce cycle prépare les étudiants au diplôme d’architecte d’Etat valant grade de Master, Bac+5.

Ce cycle prépare l’étudiant à sa professionnalisation avec l’obligation de réaliser un stage de 4 mois et la possibilité de partir étudier à l’étranger.

Au 1er semestre de la 4e année, les étudiants ont le choix entre 4 unités d’enseignement comportant un enseignement de projet et 4 unités d’enseignement de séminaires. Ils suivent obligatoirement une unité d’enseignement de construction.
Au 2e semestre de la 4e année, les étudiants ont le choix entre 4 unités d’enseignement comportant un enseignement de projet. Ils devront choisir deux unités d’enseignement de séminaires parmi cinq proposées. Ils suivent obligatoirement une unité d’enseignement de construction.
Au 1er semestre de la 5e année, les étudiants auront le choix entre 5 unités d’enseignement comportant un enseignement de projet et 4 unités d’enseignement de séminaires. A la fin de ce semestre, ils devront présenter un mémoire qui pourra être accompli dans les unités d’enseignement de projet ou de séminaire.
Le 2e semestre est consacré à la préparation d’un projet de fin d’études. Les étudiants seront encadrés par des groupes d’enseignants. L’encadrement sera de type atelier.

Le stage : le stage de Master, appelé « formation pratique » a pour objectif de préparer au devenir professionnel et à la diversification. Il est d’une durée de 2 mois à plein temps ou de 4 mois à mi-temps. Toutes les étapes de la production peuvent être l’objet de ce stage : étude, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’oeuvre, réalisation de chantiers, gestion...
Le stage peut être effectué durant la période d’été à l’issue du master 1.

L’étudiant a aussi la possibilité de suivre également un double cursus architecte-ingénieur, ou encore un Master Maîtrise d’Ouvrage Urbaine et Immobilière.

Le master Maîtrise d' Ouvrage Urbaine et Immobilière (MOUI) : 

Le master 2ème année MOUI se situe dans la perspective de la mise en place dans l’Ouest de la France, d’un pôle d’excellence en urbanisme et développement.
Ce master forme des professionnels du projet urbain en dépassant les découpages spécialisés des divers acteurs urbains. Il enseigne la globalité d’un projet depuis sa conception jusqu’à sa réalisation opérationnelle en faisant appel à des compétences multiples, sociales, techniques, architecturales, économiques, juridiques, financières.

Le double cursus "Architecte-Ingénieur" :

Les activités pédagogiques relatives au double cursus «Architecte-Ingénieur» «Ingénieur-Architecte» doivent permettre aux élèves de l’ENSAB de suivre, pendant trois ans, entre la 2e et la 5e année d’études à l’ENSAB, un ensemble d’enseignements dispensés par l’INSA de Rennes couvrant des enseignements du tronc commun et des enseignements de la 1ère année d’études du département Génie Civil et Urbain (GCU) de l’INSA de Rennes.
La validation de ces enseignements, d’un poids horaire d’environ 450 heures (30 ECTS), constitue l’attestation de réussite du double cursus «Architecte-Ingénieur» «Ingénieur-Architecte» nécessaire pour être candidat à l’entrée en 4e année du département Génie Civil et Urbain (GCU) de l’INSA de Rennes, en vue d’obtenir le diplôme d’ingénieur INSA.
Les activités pédagogiques relatives au double cursus «Ingénieur-Architecte» permettent aux élèves du département Génie Civil et Urbain (GCU) de l’INSA de Rennes de suivre, pendant leurs 3e, 4e et 5e années d’études, un ensemble d’enseignements dispensés par l’ENSAB.
La validation de ces enseignements, d’un poids horaire d’environ 450 heures (30 ECTS), constitue l’attestation de réussite du double cursus «Architecte-Ingénieur» «Ingénieur-Architecte» nécessaire pour pouvoir postuler à l’accès au Master en architecture en vue d’obtenir le diplôme d’Etat d’architecte (ADE).